Films sur Saint-Jean de Monts: Jean et Dédé, Vonvou et Titou

Le contexte de l'entre deux guerres. La France est victorieuse. L’humiliation de 1871 est effacée : l’Alsace Loraine recouvrée. Pour avoir fourni l’effort de guerre principal la France parait la première puissance de l’Europe ; Pour avoir combattue pour la cause du droit et de la morale, la France se sent auréolée de toutes les vertus. Les défilés se succèdent aux commémorations.

En 1924 Jean Cesbron (mon grand-père) se marie à Adèle Dupouet (Dédé, demi-soeur de Marcel Petiteau). Dans la famille, il se dit que le mariage avait été arrangé. Comment ? Quand ? Jean ne fait pas d’étude supérieure. Nous ne connaissons aucune performance scolaire à Adèle. Il se pourrait que Baptiste Cesbron (père de Jean) et Marcellin Petiteau (père de Marcel) se côtoient à l’Ecole de Pharmacie de Nantes où ils enseignent tout deux. Par ailleurs ils ont une arrière grand-mère commune : Marie Housset de La Regrippière.

Jean et Adèle se marient en 1924. Venise sera la destination du voyage de noces. Ils habitent une grande maison vide à Nantes. Il fallut un certain temps pour que Vonvon (mon père) naissent (1926) puis Titou (ma tante) en 1928.

Avec ces naissances, les photos reprennent. La vie aussi !

Adèle possédait un Baby Box Tengor 54/18 de 1931.L'objectif est un Zeiss Goerz Frontar 50mm , ouvrant à F:11. Cet appareil utilise du film 127 .llpermet 16 poses en format 3x4 cm. Ll possède deux vitesses : instantané (1/50e de seconde environ) et pose. Grâce à son format pratique, c’était le compagnon parfait de tous les jours. La notice est ici http://www.cameraboussat.fr/dossier_collection/notices/babybox/Baby_Box_fr.pdf.